Brasserie



Le Pot des cieux

 

 

vous Pouez aussi nous trouver

AB Pastrami "Lausanne VD"

Panier Local.ch "Livraison à domicile"

Meatik Fine Burgers "Denges VD"

L'Art Buvette "Fribourg"

Fromagerie d'Alpage "Moléson"

Restaurant La Fontaine "Sézenove GE"

 

 

 

 

LE "Pot des cieux" pour vos manifestations

Vous organisez une manifestation en extérieur, un concert par exemple

et vous étes à la recherche d'une bonne bière

nous avons pour vous notre remorque Bar à disposition.

 

Pour plus d'informations contactez nous. info@croix-blanche-posieux.ch

 

 

 

 

La brasserie
brassage

Le choix des céréales

En fonction du type de bière que l'on souhaite brasser: on choisira un orge malté à peine touraillé (séché/grillé) pour une blonde, un mélange de malt pour une rousse et on ajoutera un peu de malt, qui aura subi un touraillage plus prononcé, pour obtenir une bière brune ou noire. Quant aux bières blanches, un peu de blé fera l'affaire. Vous l'aurez compris la couleur de la bière tient dans les différents degrés de touraillage des céréales.

Le concassage

Le broiement des céréales ne doit pas être trop fin, cela pourrait provoquer une obstruction dans les cuves, ni trop grossier car cela empêcherait la céréale de libérer ses précieuses substances, tels que amidon, protéines, vitamines ou sels minéraux durant le brassage. La farine obtenue après le concassage s'appelle la "mouture".

 

L'empâtage

La "mouture" est ajoutée dans une cuve contenant un certain volume d'eau. Ce mélange est ensuite agité et chauffé par pallier pendant 2 heures. Durant ce processus les enzymes provenants des céréales vont transformer l'amidon en maltose. On obtient un liquide sucré appellé la "maîsche".

 

La cuisson

Le "moût" est porté à ébullition. On ajoute les "houblons" qui donneront son arôme et son amertume à la bière. A la fin de la cuisson, le "moût" est stérile et toute action des enzymes est stoppée. Le "moût" est ensuite dirigé vers les fermenteurs et est refroidit durant son acheminement.

 

La filtration

La "maîsche" est transvasée dans une cuve qui permettra sa filtration, le "moût" obtenu sera ainsi débarrasé des résidus de céréales, les "drêches". Le "moût" est renvoyé vers la cuve initiale, tandis que les "drêches" sont retenus par une grille. Durant la filtration on procédera, par deux fois, aux "lavages" qui consiste à arroser les "drêches" afin d'obtenir plus de sucre.

La fermentation

On ajoute les levures dont le rôle consiste à transformer les sucres présents dans le "moût" en gaz carbonique et en alcool. On distingue deux sortes de fermentations. La fermentation basse produit des bières riches en gaz carbonique mais plus légère en taux d'alcool, à contrario la fermentation haute donne des bières peu gazeuses mais plus chargées en volume d'alcool. La fermentation dure entre 5 et 7 jours selon la bière souhaitée. Les levures sont extraits du fermenteur et la bière est transvasée vers les cuves de garde.

La garde

La bière est conservée entre 2.5°C et 4°C selon son type. Plus long est la garde et plus la bière s'éclaircira, c'est à dire que les résidus de céréales ou de houblons se seront déposés au fond de la cuve. L'arôme, l'amertume et la fraîcheur de la bière se développeront également durant la garde.

 

Nos bières artisanales ( Fiches techniques )                     

 

FICHES TECHNIQUES

AUSSI EN VENTE ä LA BRASSERIE ;



 

LES SIX PACKS 

 

LE T-SHIRt

 

La brasserie

Le restaurant

Le caveau